Qui sommes nous

L’INRS, acteur du dispositif de prévention en France

Créé en 1947, l’INRS est une association loi 1901. Il est géré par un Conseil d'administration paritaire constitué de représentants des organisations des employeurs ou des salariés. Organisme généraliste en santé et sécurité au travail, l’INRS intervient en lien avec les autres acteurs institutionnels de la prévention des risques professionnels. Il propose des outils et des services aux entreprises et aux 18 millions de salariés relevant du régime général de la Sécurité sociale.

Une association à but non lucratif

Association loi 1901, sans but lucratif, l’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS) est soumis au contrôle financier de l’État. Son budget, de l'ordre de 85 millions d'euros, provient du fonds national de prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles. Il est alimenté par les cotisations AT/MP des entreprises qui cotisent au régime général de la Sécurité sociale.


Le département Formation

Il conçoit, réalise et assure la promotion d'actions et de moyens de formation en santé et sécurité au travail. Son activité s'articule autour de 4 axes :

  • les formations initiales,
  • la formation directe de spécialistes du Réseau de prévention de l'Assurance maladie des Risques Professionnels,
  • la formation des acteurs de l'entreprise (salariés, chargés de sécurité, professionnels des services de santé au travail, ...),
  • l’élaboration de dispositifs et outils de formation.


Se former à son rythme, sur un contenu de qualité

L’INRS propose entre autres des formations à distance ou mixtes destinées aux préventeurs d’entreprises, aux délégués du personnel et aux membres du CHSCT.

Elles ont pour objectifs de :

  • permettre aux salariés, notamment des petites et moyennes entreprises, d'accéder à la formation en santé et sécurité au travail,
  • contribuer au développement des compétences des animateurs de prévention et des membres de comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT),
  • proposer des offres de formation souples en termes d'organisation de travail, de rythme de progression.